Rédacteur expatrié.

(donatien)

Ah la précarité ! A Prague si cela peut vous « soulager » la situation n’est pas si différente. Je dirais d’ailleurs qu’il y a plutôt de la « vraie » pauvreté que de la précarité. Mais j’aurai l’occasion de vous parler de la précarité Tchèque plus tard.

Pour me présenter brièvement, je m’appel Donatien, j’ai 25 ans et je vis à Prague depuis mai 2006. Bordelais d’origine, je me suis expatrié un peu par hasard, sur les conseils d’amis. J’ai bien fait, Prague est une ville magnifique, la bière y est bon marché et j’ai un bon travail. Je tiens le blog Expat-Prague, lancé il y a quelques semaines où je mélange actualités Tchèque et Française.

La précarité c’est mon « Dada » !

Mon parcours est « classique ». Un divorce, un père qui n’assume pas et une mère qui galère dans la « jungle » bordelaise urbaine. Saupoudrez le tout avec : un licenciement économique, la découverte de l’agence d’intérim, des mauvaises rencontres et les crédits à la consommation et c’est prêt. Endettement, missions d’intérim, interdit bancaire et j’en passe. La précarité ce n’est pas seulement un « CDD », c’est aussi une addition de déséquilibres. Tout est lié ! La précarité a de multiples facettes …

A Venir …

A travers mes billets j’aimerais vous faire partager mon expérience. Vous raconter comment se passe une expulsion, le matin tôt, lorsque vous dormez et que votre téléphone portable n’a plus de crédit. Vous soumettre aussi quelques idées, comme le « contrat unique » comme c’est le cas en Tchèquie. Mais aussi vous faire réfléchir (et moi avec) sur l’effet psychologique des personnes en situation de précarité, de la perception du discours politique et de leur vision de la société.

Au milieu des réformes en cours et de celles à venir, nous aurons besoin d’un espace, tel que celui-ci sur lequel échanger et s’exprimer. La précarité ne semble pas interesser les médias de masse. On pourrait d’ailleurs s’en étonner… ou pas ! Peut-être attendent-ils les manifestations d’octobre pour produire articles ou sujets ? Ou alors les « Don Quichotte » de retour cet hiver…

Advertisements

9 réponses à “Rédacteur expatrié.

  1. Donatien,

    Ca change beaucoup de se faire expulser avec du crédit sur le téléphone ?

  2. Pingback: Ma présentation sur le blog Equilibre Précaire . : ExPaT-PrAgUe : le blog d’un expatrié dans la capitale tchèque !

  3. @Nicolas,
    Oui, pour prévenir une personne. Sinon cela ne change rien dans l’absolu ! 🙂

  4. « La précarité ne semble pas interesser les médias de masse. On pourrait d’ailleurs s’en étonner… ou pas ! »

    Les médias cherchent des images, alors un blog c’est peu visuel!
    Mais l’essentiel n’est pas dans les images. C’est la prise de conscience. Elle passe par le long terme…

    Pas mal, pour un premier billet

    😉

  5. « La précarité a de multiples facettes »: tout est dit!
    l’enchainement des contextes, des rencontres, des galères qui s’imbriquent et collent à la peau…

  6. @Cat : l’amour la famille l’entourage ca compte beaucoup aussi …

  7. Bien sûr, c’est ce qui permet de tenir!

  8. de multiples facettes, en effet.
    en Italie c’est le lot de tous les jeunes, ou presque, et particulièrement les jeunes diplômés issus de milieux modestes;
    le premier effet, notable, est que étant en précaires, dont dans l’insécurité, ils ne font plus d’enfants;

    je vais réfléchir à un billet pour décrire la situation en Italie.

    bel article Donatien

  9. La précarité, c’est comme le froid et l’hiver, on a beau adorer l’été, ça finit par revenir !
    🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s