« Priez, petits précaires! » ou l’étymologie du mot « précaire »

(Eric M.)

Le mot précaire est apparu au XVIe siècle. Il provient du latin juridique precarius, qui signifie « obtenu par prière ». Etonnant, cette origine à la fois juridique et religieuse (ou pseudo religieuse). Très frappante, cette idée d’un contrat, entre un individu et un dieu (ou un maître, un seigneur) qu’il faut prier pour qu’il daigne vous octroyer un bail, un morceau de terrain ou une bouchée de pain. Pour étudier cette étymologie du mot « précaire », nous pouvons retenir trois traits saillants:

1. l’origine religieuse

2. le registre juridique

3. les différents glissements de sens au cours du temps

1. Origine « religieuse »

Comme nous le disions, le mot apparaît au XVIe siècle. Il est dérivé de « precoire » (1336), lui même provenant du latin precarius « obtenu par prière » (Petit Robert). Le mot « prière » est-il entendu pleinement dans un sens religieux? Il semblerait.

Le verbe »prier » est issu de la même racine. Il provient du mot latin precare.

Le mot « précation » (apparu en 1869) désigne une figure de rhétorique par laquelle on s’adresse à Dieu, par une prière. De la même famille: « imprécation ».

Il y a donc un lien entre « précarité » et « prière ».

2. Registre juridique

L’origine juridique du terme remonte au droit romain. Est précaire ce qui « n’est octroyé, qui ne s’exerce que grâce à une concession, à une permission toujours révocable par celui qui l’a accordée ». (TLF)

Il peut s’agir d’un terrain. Le propriétaire en octroie l’usufruit pour une période donnée. Je n’entrerais pas dans les méandres juridiques de cette notion. Sachons qu’elle a traversé les époques, et qu’aujourd’hui on parle encore de bail précaire.

3. les glissements de sens

  • Du religieux au juridique il semble qu’il y ait un premier glissement de sens. De la demande à dieu à la demande au seigneur, au propriétaire ou à l’autorité administrative, il n’y a qu’un pas.
  • Précaire veut dire « qui est octroyé » et donc « qui est révocable à tout moment ». C’est cet aspect qui sera accentué. Précaire désigne alors une chose « dont on ne peut garantir la durée, la solidité, la stabilité; qui, à chaque instant, peut être remis en cause ». Précaire est alors le contraire de durable.
  • Du domaine temporel, on passe à celui de l’espace. Est précaire ce qui est fragile. « Dont on ne peut garantir la solidité, la durée; qui n’est pas sûr. » Temps et espace sont liés: un objet est fragile du fait de sa constitution, et la conséquence est qu’il ne dure pas.
  • Le terme se spécialise, pour désigner la situation des personnes face à l’emploi et à l' »insécurité sociale ». Le nom « précarité » est plus spécialement dévolu à cet usage.

(Cet article est susceptible d’être enrichi et modifié: n’hésitez pas à apporter des informations complémentaires)

Advertisements

9 réponses à “« Priez, petits précaires! » ou l’étymologie du mot « précaire »

  1. Sans rapport avec le sujet du jour, le film de Marcel Trillat, « Femmes précaires » passe sur France 2, jeudi 4 octobre, à 0h50. (en fait, on sera donc vendredi).

    Un peu plus tôt dans la soirée, à 23 heures, ce sera « Silence dans la vallée ».

    Et plus tard, pas encore de date, « 300 jours de colère » et « Les prolos »

  2. Intéressant billet, le sens des mots est important. Surtout quand 5 Millions de citoyens précaires sont méprisés par le pouvoir en place depuis 2002. Le dernier glissement de sens est donc « silencieux », le précaire est silencieux, on le réduit au silence, les syndicats les ignorent, le néo-conservatisme glorifie les heures supplémentaires et les actionnaires.

    Je commence à lire « Le capitalisme d’héritiers » ( Rép. ds idées), c’est connexe au sujet de la précarisation de la société: nous sommes dans une société de nantis, de « fils de » où la créativité des citoyens n’est prise en compte que s’ils sont dans le bon format avec le bon diplôme. Comme je le dis toujours on m’a proposé d’être CTO/COO aux USA, et en France on ne me propose plus que des CDD et on tique sur mon absence de diplôme d’ingénieur.

  3. @mc,

    Merci pour ces rendez-vous!
    Et pourquoi pas en parler après?

    @Dagrouik,

    Oui, ce silence, cette chappe de plomb. Difficile d’aborder le sujet dans une République des blogs, par exemple! Mais ça peut être possible.

    Oui, les héritiers ce sont ceux qui ignorent (dans tous les sens du terme) la pauvreté.

  4. Article repris par rezo.net http://rezo.net/

  5. Le prêtre et le juge pour définir quelque chose de non-durable et d’instable, c’est intéressant ! 🙂

  6. Oui, arguer de l’éternité et du temps long pour précipiter autrui dans les affres du temps bref.
    😉

  7. Pingback: corvée de patates « Vigie block

  8. Une autre origine peut-être: cf la bible avec Job, et la précarité de la vie.
    idée que la vie est prêtée et peut être reprise. Pour ne pas subir cette dissymétrie entre Dieu et ses créatures, entre le seigneur et ses vassaux, entre le dominant et le dominé, prendre conscience des mécanismes sociaux, symboliques, culturels, permet de ne pas sombrer puisque ce qui a été fait peut être défait. Aux armes, citoyens!

  9. C’est vraiment appreciable !!

    ‘ » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s