Sadisme et torture au supermarché

Un fait divers s’est produit en Italie. Une caissière violentée sur son lieu de travail. Ses collègues et les syndicats auraient pu se mobiliser massivement pour la soutenir. Mais, voilà, individualisme aidant, c’est plus compliqué…
A lire chez Celeste.

Advertisements

3 réponses à “Sadisme et torture au supermarché

  1. Pas si compliqué. C’est affaire de morale, à rapprocher du billet de Rocard dans le Monde sur l’immoralité du capitalisme
    http://www.lemonde.fr/opinions/article/2008/03/05/tous-derriere-laurence-parisot-par-michel-rocard_1018935_3232.html%5DRocard qui nous l’explique
    « Morale » n’est pas un gros mot, ni un grand mot réservé aux philosophes et aux prêtres : c’est juste l’idée que l’on se fait chacun du moment où dire « Stop ! »

  2. @Don Lorenji,

    D’accord avec toi sur le fond. Mais attention à la référence que tu emploies. Il me semble que Rocard se fourvoie un peu dans son soutien appuyé à Laurence Parisot. Cette dernière aimerait nous faire croire à un « capitalisme moral ». Mais ça ne colle pas, ça ne tient pas fasse à la réalité du capitalisme tel qu’il est aujourd’hui!

    😉

  3. Je me doutais bien qu’on me mettrait en garde contre mes « mauvaises références ».
    Mais avoue qu’il a raison sur l’immoralité, non ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s