Idée lecture: Guide pratique pour réussir sa carrière en entreprise avec tout le mépris et la cruauté que cette tâche requiert

Ce livre me semble intéressant. Mais quel rapport avec la précarité?

Hmm, je ne sais pas…

Voilà le résumé:

« L’esprit d’entreprise, le goût de la concurrence et la soif de réussite ne sont plus tabou. Le temps est enfin venu de s’ouvrir aux nombreuses opportunités, aux défis et aux satisfactions que peut apporter un intense investissement dans la vie de l’entreprise.
Mais comment réussir sa vie professionnelle ? Rompant avec la langue de bois des DRH, un manager expérimenté vend la mèche et nous livre, étape par étape, en véritable Machiavel du management, toutes les clés pour soigner notre carrière et bénéficier d’une promotion rapide. Vous apprendrez dans ce livre tout sur l’« art de la guerre » professionnelle et les secrets pour l’emporter dans l’univers impitoyable de l’entreprise: savoir vous vendre et vous construire en produit attractif et désirable, organiser une communication cohérente et consistante, courtiser habilement les chefs, maîtriser la langue managériale, son jargon, sa rhétorique et ses astuces pour avoir raison en toutes circonstances, s’exercer à l’art de la parole floue grâce aux techniques de base de l’hypnose, gagner en autorité en faisant preuve de perversité, utiliser le sentiment de culpabilité afin d’obtenir la soumission de vos subordonnés, recruter des collaborateurs peu compétents qui ne vous feront pas ombrage, placardiser discrètement un employé indésirable…
Authentique petit manuel du courtisan moderne, ce guide exalte les vertus de la lutte pour la carrière. En invitant à suivre la voie du manager, Antoine Darima propose aussi un nouvel art de vivre et une conversion spirituelle : épousez votre entreprise, devenez cadre et élevez-vous à une dimension supérieure de votre être. Fermez les yeux et laissez vous envahir par l’esprit de la firme. »

Publicités

8 réponses à “Idée lecture: Guide pratique pour réussir sa carrière en entreprise avec tout le mépris et la cruauté que cette tâche requiert

  1. Ca fait froid dans le dos.

    Chloé Clafoutis

  2. ce livre devrait se révéler passionnant en effet,

    dans le rayon lecture il y a aussi ce livre d’Elsa Fayner « et pourtant je me suis levée tôt »

    http://obsdurecrutement.free.fr/index.php?2008/01/29/8725-elsa-fayner-et-pourtant-je-me-suis-levee-tot

  3. Le lien avec la précarité est évident. Si vous n’avez pas une nature vous permettant d’adhérer complètement à cette nouvelle guerre ouverte dans l’entreprise, votre avenir est plus que compromis. Au mieux, vous serez le placardisé, au pire vous serez harcelé.

    Deux solutions s’offrent alors à vous, le suicide ou la démission. Certains ne se rendront plus à leur travail ce qui jusqu’à il y a peu provoquait un licenciement pour abandon de poste. Mais une nouvelle loi prévoit de considérer ce dernier comme une démission. Par conséquent, alors que c’était un moyen de s’extraire d’une situation inextricable en ayant droit ensuite aux assedics, ce ne sera désormais plus possible.

  4. J’espère qu’il existe d’autres solution que le suicide ou la démission!

    😉

  5. Oui, c’est un poil cynique… Il y a aussi la dépression 🙂

  6. Hello,

    Je suis l’auteur du livre. Il est sorti, et aussi lisible en ligne sur le site de Zones. Je suis d’accord avec ditydiel bien sûr : l’entreprise est structurée de telle façon qu’il faut se formater pour y réussir, ou a minima, pour tenir le coup. Peut-être a-t-on dans l’espèce le goût pour la jungle ? Aux débuts de l’humanité l’espèce devait survivre dans un envrionnement hostile. Maintenant, l’envrionnement hostile a pris un autre visage…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s