Mais qui va conduire le camion?

« Alors, qui va conduire la camionnette? »

Gérard se tourne vers vers les deux vacataires. Ils le regardent les bras pendants.

Stéphane, le plus jeune des deux, répond:

_ Tu sais, Gérard, j’ai une Twingo et je ne conduits qu’en campagne. Un utilitaire, c’est un peu gros pour moi.

_ Mais, tu sais tu n’auras que deux bornes à faire. C’est la porte d’à côté.

_ Oui, mais, je n’ai pas l’habitude de conduire ce genre d’engin.

Gérard est embêté. La personne qui devait conduire la camionnette est absente. Et, pour lui, impossible de mettre les employés en CDI sur le coup. Pas fous: ils peuvent refuser, eux.

Martial, le deuxième vacataire a refusé. Un peu plus âgé que Stéphane, il n’a pas envie de prendre le risque de conduire un bahut dans Paris. Quid de l’assurance? Et puis, ne serait-ce que pour le plaisir de dire non, d’exercer sa liberté une fois de plus, il a dit non tout de suite.

Il est employé pour une journée. On lui a dit qu’il ferait un peu de manutention, pas qu’il conduirait un bahut.

Gérard est un malin. Et un obstiné aussi. Il tente de convaincre Stéphane. Il lui répète qu’il n’y a aucun risque, que le camion se conduit d’un doigt, qu’on ne prendra que des avenues, etc.

On fait intervenir une autre personne. Elle confirme que c’est facile de conduire cette camionnette. Mais qu’elle n’a pas le temps de le conduire.

Un autre permanent a l’habitude de conduire. Mais il est hors de question qu’il le fasse. Il a autre chose à faire.

Finalement, Stéphane finit par accepter. Sans qu’on sache trop pourquoi. Peut-être, à force de répéter: « Allez, tu veux bien? » il en a eu marre?

Avant qu’il dise « oui », Martial a saisi le plan sur le bureau de Gérard. Ce geste a eu pour effet de faire fléchir Stéphane. Comme lorsque des personnes sont attablées depuis trop longtemps et qu’une d’elles tape doucement sur la table en murmurant « bon, je dois y aller ». Cela a pour effet d’entraîner le départ de toutes les personnes.

Il suffit de les pousser un peu. Les vacataires peuvent tout faire…

Publicités

Une réponse à “Mais qui va conduire le camion?

  1. Je ne comprends pas trop le sens de cet article, qu’y a t’il de d’interdit de dégradant a conduire un utilitaire dans Paris du moment que l’on est assuré et que l’on à les permis requis ?

    Je suis d’accord que les vacataires ne doivent pas tout faire, et surtout ce qui est contre la loi mais d’un autre coté tout refuser systématiquement n’est pas le meilleur moyen d’avoir un emplois en CDI ou d’être rappelé pour une autre mission ultérieurement.

    Et puis au moins volant de la camionnette, il peut prendre le temps qu’il veut pour arriver jusqu’à destination personne ne pourra lui reprocher d’avoir été trop long pour arriver.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s