Temps partiel et taux de chômage

Sur le site de l’OCDE, différentes statistiques sont disponibles sur le temps de travail effectif par semaine des salariés dans les différents pays qui la composent. Intox2007 et moi sur Partageons mon avis arrivons dans nos billets réciproques d’aujourd’hui à la même conclusion évidente : les pays qui nous sont montrés en exemple parce qu’ils affichent un taux de chômage correct sont ceux qui ont le plus fort taux de temps partiel.

 

Donc de précarité.

 

A titre d’exemple, voilà les chiffres que j’utilise sur mon blog. Il s’agit du taux de salariés travaillant moins de 35 heures par semaine en 2006.

 

République Tchèque – 5,07%

Portugal – 6,27%

Pologne – 11,49%

Espagne – 15,20%

Italie – 20,26%

France – 20,55%

Autriche – 22,38%

Suède –  25,28%

Allemagne – 27,54%

Royaume Uni – 28,76%

Norvège – 28,94%

Belgique – 29,06%

Advertisements

4 réponses à “Temps partiel et taux de chômage

  1. @Nicolas J.,

    Merci de cette MAJ (comme on dit sur les skyblogs). 😉

  2. De rien, camarade ! Ca fait quelques temps que je n’avais pas diffusé ici. Je regrette… et je pense qu’on est tous (les autres contributeurs) pareils !

  3. oui mais combien y-a-t-il de gens qui vont en déduire que le temps partiel est une solution (ne serait pas faux s’il permettait de vivre)

  4. Brigetoun,

    Ca serait le bonheur… mais pas à 8 euros de l’heure.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s