La souffrance au travail

L’intensification du travail est une cause de souffrance, explique Philippe Davezies, chercheur en médecine et santé du travail (Alternatives économiques).

« La souffrance au travail est toujours liée à un conflit entre la volonté de bien faire son travail, en accord avec certaines règles implicites de la profession, et une pression qui les pousse à négliger ces règles pour augmenter leur rentabilité ».

En intensifiant le travail, le manager contraint le salarié à faire plus de choses en moins. Et donc il l’oblige à se concentrer sur l’essentiel, et à délaisser un certain nombre de tâches moins importantes, mais jugées utiles. D’où un conflit entre le désir de bien faire son travail et le soucis de rentabilité. Ce conflit est source de souffrance.

La souffrance au travail concerne les personnes de façon inégale:

Les gens qui ne sont pas en parfaite possession de leurs moyens n’auront pas le courage de poser sur la table leurs difficultés, de peur d’être repris en main par la hiérarchie. Ils vont dissimuler leurs faiblesses, s’isoler, tenter de travailler plus pour tenir le coup et finir par craquer au bout d’un moment, parfois en allant jusqu’au suicide.

(source: AE)

Publicités

2 réponses à “La souffrance au travail

  1. Ce texte, que j’ai lu sur le site d’Alternatives Economiques, m’a rappelé quelques souvenirs.

    Et inspiré un texte que vous trouverez là:

    http://cultivetonjardin.eu.org/post/2008/06/22/Service-Petite-Enfance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s