Quand l’URSAFF veut transformer des bénévoles en salariés…

Affaire étrange, compliquée. Ca se passe dans le Puy-de-Dôme. Un festival du court métrage a lieu, avec l’aide de bénévoles. Hélas, visite de l’URSAFF… et les ennuis commencent.

L’URSSAF veut-elle la peau du festival du court métrage et du bénévolat dans son ensemble. C’est la question que se pause l’association Sauve qui peut le court-métrage après son troisième contrôle. Une pétition a été lancée… (cyberbougnat)

source:Michel Abhervé

Advertisements

Une réponse à “Quand l’URSAFF veut transformer des bénévoles en salariés…

  1. Il semble que le fait de subordination ne puisse pas être établit dans la mesure ou il y a consigne mais où il n’y a aucune contrainte.
    Le bénévole peut partir sans autre forme de procès, à n’importe quel moment.

    Quand à la réponse de mon Jean Baron : ne pas jetter l’anathème, donner les noms quand ils sont à donner.

    Gael ROLLAND

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s